CV Show – Mono

0 Posted by - 28 juillet 2017 - CV, expositions

MONO

au DOC
26 rue du docteur Potain
75019 Paris

Du 15 au 28 juillet 2017
Vernissage le 15 Juillet à 18h

Diego Guglieri Don Vito, Ultra Mach, 2017, Installation, dim. variables, bois peint

Diego Guglieri Don Vito, Ultra Mach, 2017, Installation, dim. variables, bois peint

Vue de l'exposition MONO au DOC - Paris (F) Sur le mur de gauche à droite : Benoît Clément, Manon Vargas, Diego Guglieri Don Vito, Cécile Bart, Daan van Golden Dans l'espace du premier au dernier plan : Claude Rutault, Arthur Fouray, Marie-Mam Sai Bellier, Diego Guglieri Don Vito

Vue de l’exposition MONO au DOC – Paris (F) Sur le mur de gauche à droite : Benoît Clément, Manon Vargas, Diego Guglieri Don Vito, Cécile Bart, Daan van Golden Dans l’espace du premier au dernier plan : Claude Rutault, Arthur Fouray, Marie-Mam Sai Bellier, Diego Guglieri Don Vito

Vue de l'exposition MONO au DOC - Paris (F) Diego Guglieri Don Vito, Yellow Pink, 2017, 20 x 20 cm, photographie contrecollé sur bois

Vue de l’exposition MONO au DOC – Paris (F) Diego Guglieri Don Vito, Yellow Pink, 2017, 20 x 20 cm, photographie contrecollé sur bois

Vue de l'exposition MONO au DOC - Paris (F) Mur de gauche : Bernard Aubertin, Maxime Castagnac, Manon Vargas au sol du premier au dernier plan : Marie-Mam Sai Bellier, Arthur Fouray, Olivier Mosset, Claude Rutault, Benoit Clément,  Mur du fond de gauche à droite : Camille Baroux, Alan Charlton

Vue de l’exposition MONO au DOC – Paris (F) Mur de gauche : Bernard Aubertin, Maxime Castagnac, Manon Vargas au sol du premier au dernier plan : Marie-Mam Sai Bellier, Arthur Fouray, Olivier Mosset, Claude Rutault, Benoit Clément, Mur du fond de gauche à droite : Camille Baroux, Alan Charlton

Vue de l'exposition MONO au DOC - Paris (F) Mur de gauche : Manon Vargas au sol du premier au dernier plan : Marie-Mam Sai Bellier, Olivier Mosset, Arthur Fouray,  Claude Rutault, Benoit Clément Mur de droite du premier au dernier plan : Daan van Golden, Cécile Bart, Diego Guglieri Don Vito, Manon Vargas Mur du fond de gauche à droite : Camille Baroux, Alan Charlton

Vue de l’exposition MONO au DOC – Paris (F) Mur de gauche : Manon Vargas au sol du premier au dernier plan : Marie-Mam Sai Bellier, Olivier Mosset, Arthur Fouray, Claude Rutault, Benoit Clément Mur de droite du premier au dernier plan : Daan van Golden, Cécile Bart, Diego Guglieri Don Vito, Manon Vargas Mur du fond de gauche à droite : Camille Baroux, Alan Charlton

Vue de l'exposition MONO au DOC - Paris (F) Au sol : Olivier Mosset Au mur de gauche à droite : Bernard Aubertin, Maxime Castagnac, Manon Vargas

Vue de l’exposition MONO au DOC – Paris (F) Au sol : Olivier Mosset Au mur de gauche à droite : Bernard Aubertin, Maxime Castagnac, Manon Vargas

Avec des œuvres de :
Bernard Aubertin
Cécile Bart
Camille Baroux
Maxime Castagnac
Alan Charlton
Benoît Clément
Arthur Fouray
Daan van Golden
Diego Guglieri Don Vito
Marie-Mam Sai Bellier
Olivier Mosset
Claude Rutault
Manon Vargas

Une exposition librement adaptée du livre de Denys Riout, « La Peinture monochrome. Histoire et archéologie d’un genre ». Sur une idée de Jean-Marie Courant et Nicolas Chardon.

Plus que l’exposition d’un livre, qui s’attacherait à l’expliciter ou l’illustrer, MONO est l’exposition de sa lecture.

Les œuvres présentées sont le résultat d’un ensemble d’échanges autour du livre de Denys Riout « La Peinture monochrome. Histoire et archéologie d’un genre », tenus régulièrement à l’ENSBA Lyon entre 2015 et 2017 par un groupe d’étudiants-graphistes et d’étudiants-artistes réunis par Jean-Marie Courant et Nicolas Chardon.

MONO aborde la question de la peinture, du monochrome, de l’histoire, du genre, mais puisque nous ne sommes ni peintres, ni historiens, mais lecteurs d’abord, tous ces aspects sont donc traités à la marge, lus en diagonale, prenant le livre littéralement au mot, le livre comme motif.

Ainsi la riche compilation de notes de l’ouvrage de Riout se déploie tel un paysage de la recherche où on biffure, on noircit le texte savant, on extrapole de nouvelles aventures, on prend au pied de la lettre le « m » de monochrome. En contrepoint des propositions de Camille Baroux, Maxime Castagnac, Benoît Clément, Diego Guglieri Don Vito, Marie-Mam Sai Bellier, Manon Vargas sont présentées quelques œuvres historiques représentatives des pratiques monochromes et de leurs multiples détours.

MONO n’aurait pu voir le jour sans l’amical soutien de :
Denys Riout,
DOC Paris,
l’ENSBA Lyon,
le FRAC Bretagne,
la Galerie Jean Brolly,
et les prêteurs anonymes.

×