CV ShowLes Enfants Du Sabbat 18

3 Posted by - 14 mars 2017 - CV, expositions

Les enfants du sabbat n°18

Nouveau Temps, Nouveau Ton, Nouveautés
Au centre d’art du Creux de l’Enfer : http://www.creuxdelenfer.net/-Expositions-
Du 15 mars au 4 juin 2017
Vernissage mardi 21 mars à partir de 18h

Vue de l'installation Néoglass Air Fusion II par Diego Guglieri Don Vito, 2018, moto, armoires serveurs métalliques, 3 vidéos HD sur écran plat, son diffusé dans l'espace. Exposition les enfants du sabbat 18 Crédit photo : © Vincent Blesbois, Le Creux de l'enfer

Vue de l’installation Néoglass Air Fusion II par Diego Guglieri Don Vito, 2018, moto, armoires serveurs métalliques, 3 vidéos HD sur écran plat, son diffusé dans l’espace.
Exposition les enfants du sabbat 18
Crédit photo : © Vincent Blesbois, Le Creux de l’enfer

Vue de l'installation Néoglass Air Fusion II par Diego Guglieri Don Vito, 2018, moto, armoires serveurs métalliques, 3 vidéos HD sur écran plat, son diffusé dans l'espace. Exposition les enfants du sabbat 18 Crédit photo : © Vincent Blesbois, Le Creux de l'enfer

Vue de l’installation Néoglass Air Fusion II par Diego Guglieri Don Vito, 2018, moto, armoires serveurs métalliques, 3 vidéos HD sur écran plat, son diffusé dans l’espace.
Exposition les enfants du sabbat 18
Crédit photo : © Vincent Blesbois, Le Creux de l’enfer

Vue de l'installation Néoglass Air Fusion II par Diego Guglieri Don Vito, 2018, moto, armoires serveurs métalliques, 3 vidéos HD sur écran plat, son diffusé dans l'espace. Exposition les enfants du sabbat 18 Crédit photo : © Vincent Blesbois, Le Creux de l'enfer

Vue de l’installation Néoglass Air Fusion II par Diego Guglieri Don Vito, 2018, moto, armoires serveurs métalliques, 3 vidéos HD sur écran plat, son diffusé dans l’espace.
Exposition les enfants du sabbat 18
Crédit photo : © Vincent Blesbois, Le Creux de l’enfer

Vue de l'installation Néoglass Air Fusion II par Diego Guglieri Don Vito, 2018, moto, armoires serveurs métalliques, 3 vidéos HD sur écran plat, son diffusé dans l'espace. Exposition les enfants du sabbat 18 Crédit photo : © Vincent Blesbois, Le Creux de l'enfer

Vue de l’installation Néoglass Air Fusion II par Diego Guglieri Don Vito, 2018, moto, armoires serveurs métalliques, 3 vidéos HD sur écran plat, son diffusé dans l’espace.
Exposition les enfants du sabbat 18
Crédit photo : © Vincent Blesbois, Le Creux de l’enfer

Texte d’Ingrid Luquet Gad
à propos de l’installation Néoglass Air Fusion II

Tout le monde a éprouvé la délectation sucrée, euphorisante et écoeurante à la fois de la beauté tapageuse des grands magasins. Un plaisir coupable savamment étudié pour frapper juste par de savantes études en neuro-marketing qui produit, c’est un fait, les images les plus efficaces et addictives. D’où l’intérêt nourri par une nouvelle génération d’artistes pour cet univers, concrétisé à la fin des années 2000 par l’effervescence autour du collectif DIS Magazine qui engageait un flirt subtil avec cette zone grise, entre fascination et critique. Cette ambigüité se retrouve chez Diego Guglieri Don Vito, dont l’installation « Néoglass Air Fusion II » opte sans complexes pour une stimulation ultraséductrice de tous les sens. Au centre, une moto Ducati, fétiche contemporain par excellence, est reliée à trois armoires, en réalité des serveurs informatiques permettant l’accès à internet. Sur celles-ci, des écrans vidéos diffusent des travellings ralentis de corps de sportif provenant de banques d’images. Le panorama est complété par des machines à fumée de boîte de nuit et la diffusion d’une musique d’ascenseur synthético-soyeuse bricolée par les soins de l’artiste. Travaillant autour de la question de la surface et des apparences transitoires, on retrouve chez Diego Don Vito, et face à cette installation, quelque chose de l’émotion à double tranchant décrite par Emmanuel Kant pour qualifier le sublime, fascinant dans sa démesure terrifiante qui le rend spirituel – le sublime version prêt-à-consommer.

Texte de l’exposition les Enfants du Sabbat 18

Passé présent et futur forment un seul temps ductile dans l’espace du Creux de l’enfer, une friche industrielle, une ancienne coutellerie devenue en 1988 centre d’art contemporain. Aujourd’hui ce sont aux Enfants du sabbat d’exposer, une sélection de jeunes artistes diplômés de l’École supérieure d’art de Clermont Métropole et de l’École nationale supérieure des beaux-arts de Lyon.

Un projet fédérateur (rendu à sa dix-huitième édition) qui lie étroitement depuis toutes ces années deux écoles des beaux-arts et un centre de création contemporaine sur le territoire Auvergne Rhône-Alpes. Et si « l’Avenir n’est plus ce qu’il était » comme ironisait un célèbre romancier américain, cet événement annuel rappelle que l’art actuel est une conquête sur le futur, témoignant de ses tâtonnements et de ses expériences, défrichant et ouvrant des territoires de recherches. Chaque année son lot de révélations (l’avenir de l’art se prépare avec ceux qui le font) et c’est avec l’obstination déraisonnable des gens d’exception que de jeunes talents sondent le réel au plus profond, fouillant parfois sous la farce de la raison et usant s’il en faut d’un illogisme fécond.

L’Ensba Lyon présente le travail de ses jeunes diplômés, issus du Dnsep art 2016.

avec :
Agathe CHEVREL
Coline CREUZOT
Matthieu DUSSOL
Florent FRIZET
Jenny FEAL GÓMEZ
Diego GUGLIERI DON VITO
Angélique OLLIER
Clara PAPON
Ludvig SAHAKYAN
Victor YUDAEV

Commissaire d’exposition : Frédéric Bouglé
Commissaires associés : Philippe Eydieu, Joël Tardy
Critique d’art invité : Ingrid Luquet-Gad

×